Publié par Astucieux du Net

Participez à des études sur les parfums et tentez de gagner des chèques cadeaux

Je vous invite aujourd'hui à découvrir une offre susceptible d'intéresser tous les astucieux et astucieuses adeptes des études, enquêtes et autres sondages rémunérés.

La société Givaudan est le leader mondial de la création de parfums et travaille pour de nombreuses marques, des grandes marques connues de tous et de petites marques plus confidentielles.

De nombreux parfums sont lancés chaque année, et pourtant, il n’est pas facile de trouver celui qui vous correspond le mieux. Parce qu’un parfum est un choix très personnel...

La société Givaudan a donc décidé de créer le panel "ThePerfumeClub" dans le but de créer des parfums qui non seulement vous plaisent, mais plus encore, soient capables de vous enchanter. Pour cela, ils ont besoin de bien vous connaître en tant que consommateur.

En devenant membre exclusif du panel "ThePerfumeClub", vous pourrez: partager votre expérience personnelle du parfum, vos émotions et souvenirs, essayer en avant-première de nouvelles idées de parfum et aider à les améliorer, participer à des ateliers créatifs avec de grands parfumeurs et même apprendre à connaître votre profil olfactif personnel et peut-être gagner un parfum sur-mesure, créé uniquement pour vous.

Je préfère annoncer la couleur d'entrée de jeu, il ne s'agit pas ici, à proprement parler, d'études rémunérées, puisque l'obtention des chèques cadeaux d'une valeur de 50,00 € en compensation de votre participation à une enquête, est soumise à un tirage au sort.

Néanmoins les avantages de ce nouveau panel, tels qu'annoncés sur le site, méritent peut-être que l'on s'y intéresse de plus près.

Je vous laisse donc seul juge de l'intérêt qu'il faut accorder à cette offre et vous invite à me faire part de vos commentaires et expériences en tant que membre de ce nouveau panel.

Pour découvrir cette offre : cliquez ici

Commenter cet article

barris 28/11/2013 17:08

et le jour du rendez vous , on joue à pile ou face pour savoir si on y va ? Décidemment, le consommateur n'en n'est plus un, c'est un esclave aux yeux de certains. Ca me coupe l'envie d'acheter du parfum, car décidemment le monde d'aujourd'hui ne sent pas bon
isabel